09/09/2008

Le "trou noir" ou comment y échapper...

A la veille des premiers essais du LHC ou "Grand Collisionneur de hadrons", je m'interroge sur la capacité de l'être humain à imaginer les pires et plus lointains scénarii, comme le trou noir, alors qu'une menace, autrement plus sérieuse et inquiétante, est en cours, le changement climatique...


De nature plutôt optimiste, je demeure convaincue que nous possédons les moyens de prévenir sa réalisation. Quoique… Voilà même une réalité complexe qui combine les domaines de l'éthique, de la solidarité entre les générations, de la répartition équitable des ressources entre états et du changement de comportement individuel. Les seules avancées technologiques, notamment en matière d'énergies renouvelables, ne suffiront pas à inverser le cours. LA solution n'existe pas et c'est bien à toute une batterie de propositions que nous devons réfléchir.

Les faits sont là: les émissions de gaz à effet de serre sont irréversibles et affecteront les générations futures. Aucune nation agissant isolément ne peut résoudre le problème : pluies acides, CO2, et marées noires passent déjà les frontières. Plusieurs millions de personnes sont d'ores et déjà touchées, humainement et économiquement, par les conséquences du réchauffement. Aux images des lointains Bengladesh ou Haïti, percutés par le trop plein d'eau, inondations et tempêtes, répondent désormais les images des terres d'Espagne, d'Italie, ou de Grèce, condamnées à l'aridité. la Suisse vit encore en sursis bien que déjà sérieusement affectée dans certaines de ses régions.

Interétatique et intergénérationnelle, la lutte contre le changement climatique nous contraint à utiliser d'autres lunettes pour concevoir l'interdépendance humaine et entre espèces et nous impose l'adoption de politiques pertinentes et courageuses qui s'inscrivent dans la durée. La société à 2000 watts en 2050, sans recours au nucléaire, le développement d'une agriculture durable, respectueuse de l'être humain et de l'environnement, ou le renforcement de l'engagement de notre canton en faveur de la coopération internationale sont quelques unes des réponses de bon sens et de solidarité, économique et sociale, que les Verts proposent dans leur programme pour la nouvelle Constitution.

Si nous échappons demain à la menace, ma foi hypothétique, du "trou noir", il nous restera le risque, ma foi bien réel, d'une disparition dans le trou d'ozone…

Pour plus d'informations sur le programme des Verts: http://www.verts-ge.ch/geneve/content/blogcategory/52/103/  

Commentaires

Marguerite,
Bravo pour ce blog, et pour ta volonté de faire de la politique participative. Les articles démontrent les sujets qui te tiennent à coeur, et tout en haut de la liste, le réchauffement climatique. As tu vu la pub pour une voiture, forcément turbo, qui s'affiche juste à côté? C'est quoi l'effet aquatique? Un champignon nucléaire? La toute puissance qui affiche son désir destructeur...Il y a d'autres sites sans pub pour ton blog....

Amitié
catherine

Écrit par : catherine | 13/09/2008

Bonjour, Je pense que la protection de l'environnement est un sujet de chaque personne, je pense que les gens devraient enfin quelque chose de penser que notre planète n'est pas éternelle, vous avez besoin de vous en préoccuper, il ne détruira pas plus loin!

Écrit par : dell li-ion batteries | 27/11/2008

PR-бренда в сети интернет sait ---

Écrit par : PR-бренда в сети интернет | 21/10/2011

sait == личностный рост

Écrit par : секрет успеха | 21/10/2011

Les commentaires sont fermés.