29/06/2009

Qui a peur de la Constituante ? Annexe

Et pour ceux que le communiqué de presse de la Constituante intéresse, suite à mon précédent billet du 28 juin…

 

Présidence

Assemblée constituante

 

 

Aux représentant-e-s des médias

Genève, le 25 juin 2009

Communiqué de presse

Le Bureau de l'Assemblée constituante est très étonné de la décision de la Commission des

Finances du Grand -Conseil genevois qui n'a pas accepté le budget élaboré par l'Assemblée

constituante pour son année 2009.

IL rappelle que ce budget avait été voté très majoritairement lors de l'Assemblée plénière du

28 mai 2009.

L'Assemblée s'est référée à la loi constitutionnelle qui l'avait instituée et qui avait été élaborée

par le Grand Conseil lui-même. Cette loi précise que les élus ont droit aux mêmes indemnités

que les députés au Grand Conseil et que ce dernier doit lui donner les moyens nécessaires à

son fonctionnement.

Le Bureau tient à préciser qu'un budget n'est pas une dépense effective et que dans un travail

comme celui de la Constituante, il est encore difficile de définir les besoins avec exactitude.

On peut penser que dans les année 2009 et 2010, les commissions thématiques et les

assemblées plénières vont se réunir fréquemment, et devoir mener un travail intense

d'élaboration de la nouvelle Constitution, de communication avec la population et d'auditions

publiques. En conséquence, il y aura lieu de prévoir un budget plus important pour ces deux

années que pour les années suivantes.

Le Bureau déplore donc la décision de la Commission des Finances qui affirme savoir mieux

que les intéressés quels sont les besoins de Constituante pour remplir sa mission. Parmi les

reproches exprimés par la Commission des Finances, curieusement, il y a par exemple celui

qui s'en prend à une coprésidence à quatre, trop coûteuse. Or, voila une décision de

l'Assemblée qui a été de nature politique et inscrite dans le règlement de la Constituante, cela

dans une volonté d'équilibre et de recherche de consensus. On ne voit pas en vertu de quoi la

Commission des Finances s'autorise à se prononcer sur ce point.

La Présidence

Jacques-Simon Eggly Marguerite Contat Hickel

Christiane Perregaux Thomas Büchi

Pour tout contact :

Jacques-Simon Eggly Marguerite Contat Hickel Thomas Büchi

079 229 56 69 079 275 04 78 079 213 54 67

Commentaires

je salue la commission des finances qui a démasqué la sinistre incurie de ce quarteron d'incompétents, de tapeurs professionnels, d'apparatchiks humanitaires, de rescapés de la P26, d'experts de la chignole et autres révolutionnaires de salon. Après avoir distribué PC et Mac à tous ces branleurs, les institutions se réveillent enfin. Respect.

Écrit par : eusèbe | 13/07/2009

Les commentaires sont fermés.