18/10/2010

Communes genevoises: se regrouper ou végéter

Genève a un défi à relever: redonner du sens et de la pertinence à la proximité et à la vie communale.

 

Le constat est clair : les communes genevoises sont en train de perdre de leur substance, non seulement en raison de leurs compétences limitées et de leur difficulté à motiver leurs élus, mais également – et c’est le plus décisif – parce que la proximité ne se réduit plus au territoire communal en raison de l’explosion de la mobilité dans le canton. Il est ainsi devenu rarissime de se loger, de travailler, d’étudier ou de se divertir dans la même commune. L’exiguïté du canton, avec ses 280 km2, y est évidemment pour quelque chose.

 

Lire la suite